Rechercher
  • Josée Gauthier

Vous n’avez JAMAIS perdu la santé.

Mis à jour : avr. 20


Par une belle journée ensoleillée, un homme se promène le long d’une rivière.

Il est en maillot de bain et apprécie les caresses du soleil sur sa peau.

La vie est belle et notre bonhomme sourit aux anges ! Tout en marchant, il lève les yeux pour observer la danse des oiseaux dans le ciel et tombe dans une mare pleine de boue.

Il se relève et constate comme il est couvert de cette boue. En essayant d’en enlever avec ses mains, il en étend encore plus partout !

Regardez le bien ! Que voyez-vous ? La boue sur son corps ou la douceur de son regard ? Un gars tout sale ou l’homme qu’il est vraiment sous la boue ? Qui est-il en vérité ? Est-il la boue ou bien, l’homme en dessous de la boue qui vit une expérience boueuse ?!!


Tout le monde s’entend pour dire que la boue est temporaire. Bien sur ! Et que quand notre ami se donnera la permission de laisser aller cette boue en prenant une douche, il sera plus facile de le voir « vraiment » ! Mais est-ce bien vrai ?

Un aveugle qui rencontre cet homme boueux, comment le voit-il ? Comment le perçoit-il ? Le côtoiera-t-il en portant attention à la boue ou à l’homme ? Et si l’homme se lave, le regard intérieur de l’aveugle vers l’autre sera-t-il changé ?

Cet homme n'est pas, la boue qui le recouvre.

Comme cet homme couvert de boue, celui ou celle faisant l’expérience de la maladie, doit comprendre que la santé est encore là sous ce que vous appelez la maladie (la boue). Le corps de l’homme est-il disparut dès que la boue est venue sur lui ? S'est-il transformé en boue ? Non ! Il est là ! Il est simplement caché par la boue. Le corps est caché par la boue = la santé est cachée par la maladie.

La santé est là, cachée par la maladie, mais elle est bien là !

La maladie est une expérience. La maladie n’est pas qui vous êtes. Elle semble vrai car elle se manifeste de façon tangible.

À nouveau, la maladie n’est pas qui vous êtes comme la boue n’est pas l’homme.

Regardez-vous désormais d’une autre façon… Constatez la santé, ne laissez pas votre regard s’arrêter à la maladie. Regardez au delà de la boue.

Vous n’avez JAMAIS PERDU LA SANTÉ. Vous n’avez PAS À RETROUVER LA SANTÉ. Vous l’avez déjà !! Même si vous ne la voyez pas, changez votre perception et tournez-vous vers la santé "qui est là" ! Le processus de libération / guérison (douche) viendra plus rapidement et sera plus facile.


Vous avez déjà tout en vous. Quelle richesse, quelle vérité que cet énoncé !

Tout peut être guérit. Lors de la guérison, la personne, au niveau du coeur et de l’âme,

accueille TOTALEMENT la partie d’elle-même qui est en santé !



Voir la maladie avec les yeux du Vrai en vous. Voilà la clef !


14 vues